Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Voir toute la liste

-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal

Aller en bas
Viktor Arkelsson
Viktor Arkelsson
Messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2020

Tentative de coup de force Empty Tentative de coup de force

le Sam 18 Jan 2020 - 13:25
C'est la peur qui avaient fait sortir les loups du bois.

Andris Lemberg, fraichement intronisé Premier Ministre de Livadia, avait commencé son mandat dans la voie de son prédecesseur. Il avait envoyé la police arrêter les chefs républicains du sud du pays.

Le chef des "Brigades livadiennes" avait été arrêté non sans mal. Néanmoins, le temps qu'avait pris son interpellation avait mis en état d'alerte les autres chefs républicains. Il fallait donc réagir avant que tout le mouvement républicain ne terminât sous les verrous.

Et on lança le Grand Soir….

Partout dans le pays des groupes qui attendaient les instructions. On passa à l'attaque. Il s'agissait d'occuper les lieux de pouvoir, les points de force du régime et les moyens de communication. Partout de petites équipes de militants fanatisés tentèrent le coup de force.

L'ensemble manquait de coordination et de soutien populaire. A Livadia, les républicains furent massacrés aisément par les militaires. A Ludmilla, les merksistes tinrent la lieutenance royale pendant treize minutes exactement avant d'être chassés manu militari.

Arkelsson, Gousseva, qui trempaient franchement dans le complet, savaient pertinemment qu'ils ne pourraient pas renverser le régime par les forces, en particulier dans les provinces conservatrices du Nord. Néanmoins, à Mitau, en Levland, et même en Lazournaia, le soulèvement réussit et même au delà de leurs espérances.

On put proclamer la République. Il n'y aurait pas de retour possible en arrière. Il y avait eu dans ces opérations des dizaines et des dizaines de mort. Une guerre civile commençait. Arkelsson l'assumait. Le progrès ne s'établissait pas sans aide, les réactionnaires résistaient toujours, il fallait les renverser et les anéantir.

Le Conseil National de la République, dirigé par Arkelsson et Gousseva s'établit à Mitau, espérant s'établir prochainement à Livadia
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum