Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Voir toute la liste


Aller en bas
Viktor Arkelsson
Viktor Arkelsson
Messages : 14
Date d'inscription : 11/01/2020

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Sam 11 Jan 2020 - 11:20
Fort de son succès étriqué aux législatives, le gouvernement continuait le massacre en poursuivant cette politique ultra-libérale de relance économique alors même que les économistes les plus sérieux persistaient à penser qu’elle ne pouvait aboutir qu’à des résultats médiocres et au prix d’une casse sociale terrible.

Les syndicats, les Républicains, les Merksistes, et les Sociaux-Démocrates avaient appelé à une manifestation unitaire ce samedi dans les rues de Livadia.

En tête de cortège, Arkelsson se faisait voir des caméras et tentaient de prendre le poul de la manifestation. Assurément, elle était une réussite. La crise, les erreurs gouvernementales avaient sorti les Livadiens de leur engourdissement. Combien étaient-ils ? Plus de cent mille, en un mot, un nombre absolument gigantesque pour une manifestation livadienne. Viktor sentait que les gens pressentaient que le gouvernement pouvait reculer.

La convergence des luttes s’opérait. Habituellement, les sociaux-démocrates étaient houspillés lors de ces rassemblements. Ici, ce n’était pas le cas et à les entendre, Arkelsson comprenait bien qu’un certain nombre d’entre eux pensaient tout comme lui. Quel malheur qu’au nom du vote utile, que leur suffrage aille vers ce parti monarchiste et réformateur plutôt qu’aux vrais socialistes !

Le mot d’ordre de la manifestation était la fin de la politique néo-libérale du gouvernement. Cependant, d’autres revendications, éparses et diffuses émergeaient. Arkelsson tentait de les capter. On réclamait des réformes sociétales. Il faut dire que la dernière fois que la gauche -monarchiste- avait été au pouvoir, elle s’était contenté timidement d’ostraciser la peine de mort, sans oser la supprimer ! La Livadie vivait comme dans les années quatre vingt et les forces vives de la nation en souffraient et aspiraient au changement. Des slogans anti-militaristes fusaient également, vilipendant la trop forte place de l’armée dans la société et l’état. D’autres se montraient franchement anti-cléricaux.

Arkelsson en était convaincu. Le discours officiel du régime, c’est-à-dire l’alliance de l’armée, de l’église, des possédants et de la monarchie autour du souvenir mythifié de l’Ancienne Livadia avait fait son temps. Il était sclérosé, vieilli, et n’avait d’écho que chez les vieux conservateurs.

Viktor avait le sentiment que la crise en Livadie n’était pas seulement économique. Elle était plus profonde, tous les indicateurs étaient au rouge. Le pays connaissait une crise de régime et de société. C’était aux Républicains d’en profiter et d’offrir enfin à ce pays le seul modèle qui vaille vraiment.

En fin de cortège, des heurts avaient eu lieu entre de jeunes militants cagoulés et la police. Arkelsson condamna fermement, non sans glisser que les dégâts occasionnés à quelques véhicules et abri-bus étaient infiniment inférieurs à ceux occasionnés par l’ultra-libéralisme. Néanmoins, en son for intérieur, il approuvait ces violences. Ce n’est qu’ainsi que l’on pourrait faire réellement pression sur le système.
Livadia
Livadia
Admin
Messages : 89
Date d'inscription : 31/10/2017
https://livadia.kanak.fr

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Sam 11 Jan 2020 - 13:21
Le gouvernement avait été surpris de l'ampleur de la manifestation après tant d'années d'engourdissement de l'opinion publique livadienne. Aussi s'était-il un temps demandé s'il n'avait pas péché par excès de confiance en ordonnant une cure d'austérité aussi vive au pays.

Néanmoins, le Premier Ministre se ressaisit. La nation lui avait donné un mandat, en toute connaissance de cause, et ce n'était pas à la rue et aux officines républicaines, gauchisantes et merksistes de faire la loi. On réformerait le pays ainsi et pas autrement.

Aussi, il prit note de l'ampleur de ma manifestation, se déclara prêt à écouter les manifestants mais condamna très vivement les violences en fin de cortège. Il annonça 73 interpellations qui conduiraient à des mises en examen immédiates.
Viktor Arkelsson
Viktor Arkelsson
Messages : 14
Date d'inscription : 11/01/2020

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Sam 11 Jan 2020 - 13:24
C'est tout ce dont Viktor avait besoin. Le gouvernement annonçait en substance qu'i ne changerait rien. L'occasion de chauffer encore davantage les troupes. Une autre manifestation fut déclarée.

Vitkor eut le plaisir de voir la plupart de ses collègues venir le féliciter. Il s'installait peu à peu en figure de proue de la contestation. La communication suicidaire du gouvernement l'aiderait en ce sens.
Viktor Arkelsson
Viktor Arkelsson
Messages : 14
Date d'inscription : 11/01/2020

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Dim 12 Jan 2020 - 16:47
Les jours suivants, une nouvelle manifestation fut lancée. Les manifestants furent au moins tout aussi nombreux. Néanmoins, l’ambiance avait changé. Il y avait de la tension dans l’air. Le refus gouvernemental avait découragé les tièdes et excité les durs. Les slogans étaient plus politiques, plus durs, plus vindicatifs.

En fin de cortège, il y eut de nouveau des violences. Des groupuscules républicains, socialistes, anarchistes, merksistes et quelques éléments ultra-nationalistes menèrent la vie rude aux compagnies royales de sécurité qui répliquèrent sans ménagement avec leurs grenades lacrymogènes et leurs tonfas.

Sur le boulevard de la Couronne, des volutes de fumée s’échappaient des incendies de véhicule et du mobilier urbain. Quelques barricades s’étaient édifiés d’où trônaient le drapeau à deux bandes noir et blanche du mouvement républicain livadien.
Erwin Adamczak
Erwin Adamczak
Messages : 38
Date d'inscription : 01/11/2017

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Dim 12 Jan 2020 - 17:00
Erwin Admaczak, en qualité de chef de l’opposition, affichait un soutien prudent au mouvement. Si le gouvernement lâchait du lest, ou même convoquait des élections anticipés, les sociaux libéraux seraient les mieux placés pour ramasser la mise. Néanmoins, il ne pouvait être vu avec de tels mouvements ultra et violents aussi hostiles aux institutions, aussi ne participait-il pas personnellement aux manifestations, à l’inverse des militants qui s’y pressaient en nombre.

Ainsi menait-il un jeu d’équilibriste, appelant tantôt le gouvernement à la raison et les manifestants à l‘expression démocratique pacifique.
Viktor Arkelsson
Viktor Arkelsson
Messages : 14
Date d'inscription : 11/01/2020

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

le Lun 13 Jan 2020 - 21:12
Viktor Arkelsson constatait avec ennui que les merksistes étaient en train de prendre la main. Non seulement, on n’obtenait pas le retrait de la politique incriminée, et imaginer que le régime tomberait aussi facilement était une pure lubie.

Et puis Arkelsson voulait rester la tête de proue du mouvement. Aussi, s’employait-il à élargir le mouvement. Il y avait désormais des manifestations tous les deux jours à Livadia, et si le nombre de participants tendait à décroître, les violences explosaient.

On jouait la stratégie du chaos parce que c’est ce qui coincerait le gouvernement. Coincé par son électorat qui exigeait le rétablissement de l’ordre et par la crainte d’un mort, il tâtonnait, déployant par endroits une répression brutale et attentiste ailleurs.

Le Syndicats des Travailleurs Livadiens appela à la grève générale. Toues les professions ne suivirent pas, mais les enseignants et les cheminots se mobilisèrent en nombre. Un clou de plus dans l’imbroglio du gouvernement. Il ne pourrait désormais s’en tirer que par la démission de Baltijas, qui s’enfermait dans un mutisme jugé méprisant.
Contenu sponsorisé

Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement Empty Re: Manifestation unitaire contre la politique ultralibérale et antisociale du gouvernement

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum